Obituaries

Here is the obituary for 

LECLERC, Jacques
2017-04-16

À Châteauguay, le 16 avril 2017, à l’âge de 82 ans, est décédé M. Jacques Leclerc, conjoint de Mme Chantal Robert.

Il laisse dans le deuil ses enfants Ginette, Carole (Mario), Robert (Chantal) et Jacques Jr., ses petits-enfants Jonathan, Maude, Yan, Sarah, Vincent et Francis, ses sœurs, ainsi qu’autres parents et amis. 

La famille vous accueillera au complexe funéraire :

Alexandre Nicole

Complexe Funéraire Châteauguay

96, boul. St-Jean-Baptiste

Châteauguay, 450 699-9919

www.alexandrenicole.com

le dimanche 23 avril de 14h à 17h et de 19h à 21h. Les funérailles auront lieu le lundi 24 avril à 11h, en l’Église St-Joachim (1 boul. D’Youville, Châteauguay).

Puisqu’il y était très impliqué, en sa mémoire, des dons à la Fondation Anna-Laberge seraient appréciés. 

Testimonies of sympathy

L'équipe d'ÉnerCible (SNC-Lavalin) offre à la famille de monsieur Leclerc ses plus sincères sympathies. Nous avons eu le grand privilège de côtoyer M. Leclerc durant plus de 2 ans, il a été un mentor personnel et professionnel pour tous. Nous lui sommes reconnaissant pour toute sa bonne humeur, son énergie, sa rigueur et sa bonté.

Conrad Larivière

Mes sympathies à toute la famille, merci Jacques mon ex député de district. Salut

lamarche denis

Mes sincères condoléances à toute la famille.

Michelyne Rougeau

Même si je n'y suis pas, je suis avec toute la famille. xxx

Manon Babineau

Mes sympathies à la famillle.

EMCO Corporation et Richard Beauchemin

Nous ne pourrons pas y être, mais nous y serons en pensées. courage et prenez soin de vous.

Carole Gauthier

Mes plus sincères condoléances à toi Chantal et à toute votre famille. Je ne pourrai malheureusement pas être présente, mais je suis avec vous de tout coeur. 

Cousine Ginette Robert

Je tiens à vous exprimer a toute la famille, mes sympathies dans la douloureuse épreuve que vous traversez. 

Jean Pierre Coté Ex. Grand Chevalier du Conseil de Châteauguay 4197

To donate

Our dead are never dead to us, until we have forgotten them.